vendredi 17 juin 2016

Croisière en Ecosse au printemps été 2016

Pas dégoutés par le mauvais temps subi en 2015, nous réitérons un voyage en Ecosse.

Lire la suite...

mercredi 19 août 2015

De Oban à l'Irlande, et la Bretagne ,du 22 Juin au 13 juillet

A Oban , le 22 Juin, nos amis de Londres nous rejoignent pour une semaine. On fera avec eux le trajet Oban - Ardrossan, par le canal de Crinian. La marina d'Oban est située dans l'île de Kerrera, reliée à Oban par un petit ferry navette. Le site est très joli. Oban_marina_-_paysage.jpg

Ensuite après une halte à Croabh (prononcé Crouv...), marina moderne sans intérêt, on atteint Crinian, petit port situé au début du Crinian canal. Ce dernier, trés ancien , permet de faire un raccourci sans faire le tour du Mull of Kintyre, et de relier le firth of clyde au sound de Jura. Il contient 14 écluses , et 7 ponts tournants. A chaque écluse, il faut stopper le bateau, s'amarrer au quai, par l'avant et l'arrière, attendre que le niveau de l'eau monte ou descende, tenir le bateau dans les remous, puis repartir après l'ouverture de la porte. On dit "écluser". On est aidé par des employés du canal qui prennent vos amarres et ouvrent les portes et les vannes manuellement. On change d'univers, marin contre fluvial, c'est trés vert, trés fleuri et presque relaxant, sauf pour celui qui tient la barre et doit faire attention.

La canal servait autrefois au transport de marchandises, notamment de charbon, et les bataeux étaient tirés par des chevaux qui cheminaient sur les chemins de halage. Un ancien bateau à vapeur fonctionne encore (au charbon). Crinian_canal_-_bateau_a_vapeur.jpg. Le skipper est concentré : CANAL_cRINIAN_olivier.jpg Mais le flegme britannique incite à la contemplation Crinian_canal_-_le_flegme.jpg On est au dessus du niveau de la mer, le canal est sinueux et très vert et trés fleuri. Crinian_canal_-_la_mer.jpg Crinian_canal_-_rhodo.jpg Les écluses et les ponts tournants se succédent, et les éclusiers prévenus de notre arrivée. Crinian_canal_-_ecluse.jpg Crinian_canal_-_pont_tournant.jpg Et comme elle est jolie la maison de l'éclusier anal_-_maison_de_l_eclusier.jpg

Ensuite aprés différents stops, et une visite de la ville de Glasgow, nous rejoignons l'Irlande du Nord, il est temps de prendre le chemin du retour.

A Glenarm, le 3 juillet, nous admirons le ballet des guillemots , trés affairés à pêcher pour nourrir leurs rejetons, cachés dans les trous du mur de la marina. Glenarm_-_guillemots.jpg Glenarm_-_guillemots_dans_le_mur.jpg

A Belfast, le 6 juillet, nous visitons le musée Titanic, et assistons à la fête des grands voiliers (tall ships). belfast_-_Titanic_museum.jpg le contraste entre les dames en costume et le musée très moderne. Un peu de mode , Cheveux bleus ou cheveux verts ? Belfast_-_Cheveux_bleus.jpg Cheveux_verts_a_belfast.jpg

A Ardglass, nous sommes coincés deux jours par le mauvais temps, dans une marina située dans un trou de souris. Ardglass_-_la_marina.jpg Dont l'entrée est mauvaise, ouverte à l'est. Ardglass_entree_du_port.jpg; mais un héron pêche tout prés de nous. Ardglass_-_un_heron.jpg

Nous longeons la côté est de l'Irlande, le long de la côte dans les chenaux situés entre la terre et des grands bancs de sable, avec des forts courants.

A Kilmore Quay, le 13 juillet, nous attendons une météo propice pour traverser la manche ouest, pour la Bretagne. L'entrée du port est petite, entre les bateaux de pêche qui déchargent. Kilmore_Quay_l_entree_du_port.jpg

lundi 22 juin 2015

Tour des îles écossaises, et à la découverte des loughs, hébrides intérieures

11 Juin, mouillage dans le lough Na Droma Buidhe, à l'entrée du lough Sunart. Et c'est là que cela se complique pour prononcer les noms des lieux écossais. On est presque tout seuls dans une petite mer intérieure, avec les oiseaux, et les paysages de collines arides, ou boisées. Une balade à pied pour explorer les rivages. Une maison habitée, complétement isolée, un ancien fermier.

DSCN4080_-_Un_loch.JPG

C'est promis, on ne mettra pas la photo de tous les loughs qu'on a visité.

12 Juin. On rentre dans le lough Sunart, et on prend un corps mort à Salen. Presque partout dans cette région d'Ecosse, on peut s'amarrer à des corps morts visiteurs, très solides, et payants. Mais à terre on trouve des sanitaires impeccables, des douches, parfois une petite épicerie, des containers pour les poubelles. On peut dire que la navigation est "confortable". Et que les écossais ont le sens du commerce (mais très bien fait).

13 et 14 Juin, Ile de Coll. Mais parfois la prise de ces corps morts avec un grand vent est un peu sportive. Brigitte à l'avant du bateau avec une gaffe, et Olivier au pilotage. On finit toujours par y arriver, mais pas sans efforts physiques.

Les débarquements en annexe dans les algues sont parfois périlleux aussi. DSCN4092_Pas_toujours_facile.JPG

Le village est tout petit, à Arinagour, il y a un alignement de maison de pêcheurs. Et voilà la célèbre Main street de Arinagour. DSCN4082_-_Ile_de_Coll_Main_Street.JPG

Notre arrêt préféré, dans un restaurant - café Wifi, et là en prime en terrasse au soleil (rare). DSCN4087_Ile_de_coll_The_et_WIFI.JPG

Au fond d'une baie déserte, nommée Breachacha, deux imposants chateaux, l'ancien et le nouveau, ainsi qu'une grande ferme, l'endroit est désert. Les vaches sont sur la plage. Ambiance. Un château. DSCN4095_Ile_de_Coll_Le_vieux_chateau_sur_la_plage.JPG

Deux chateaux. qui dit mieux ? Ile_de_Coll_le_vieux_et_le_nouveau_chateau.JPG

Une nouvelle dépression arrive, on retourne s'abriter à Tobermory. du 15 juin au 19 juin. Le temps est moche, gris , ciel couvert, bruine, brise , froid... Bof. Ici, il est difficile de faire des projets à plus de 48h, le temps change très vite, et il faut souvent rejoindre un bon abri. Au ponton, on fait des connaissances. Notre voisin vient d'Irlande du Nord. il nous donne plein de bons conseils. On retrouve aussi Papyboom, du forum Hisse et oh, avec lequel nous échangeons par SMS depuis un mois. On réussit enfin à se croiser. On se reverra sûrement car il est de Port Haliguen en Bretagne sud. Il navigue seul sur un Halberg Rassy 31. Plus âgé qu'Olivier, il a vraiment la pêche, et il a beaucoup navigué. On visite l'ïle de mull en voiture, dans la brume, sur des routes tortueuses.

A Tobermory, on voit des beaux vieux trawlers. DSCN4141_A_Tobermory.JPG

19 Juin, île de RUM. Cette île assez grande et montagneuse, est une réserve naturelle très protégée. De très nombreux daims (environ 800) y sont en totale liberté. On y trouve aussi de nombreux oiseaux, une race de poney très pure, des loutres,... On peut y circuler en liberté, il y a plusieurs randonnées. Les habitants (environ 40 ) sont regroupés dans une baie, ils forment une communauté à laquelle l'état a donné les terrains. Quelques familles sont venues s'installer et élèvent des animaux. Il y a une école (trois enfants). Une épicerie qui fait aussi post-office. Un bar café dans la maison communautaire ouvert quelques heures par jour. Un château d'époque victorienne ( 100 chambres). Il y a beaucoup d'animations pour la découverte des animaux et de la nature. On y sent un réel souci de protéger la nature. Mais observer les animaux cela se mérite. On voit un troupeau de daims, de loin, et ils s'enfuient à notre approche. Un bref passage dans un poste d'observation des loutres a permis à Olivier de voir une tête émergeant de l'eau, loutre ? phoque ?

A défaut de pouvoir photographier les daims, on a chopé un gros cochon, très laid. Ile_de_Rom_Le_cochon_de_Rom.JPG

Quand on quitte Rum, les nuages recouvrent en partie l'île, on devine les sommets. DSCN4139_Ile_de_Rom_Ambiance_.JPG

21 Juin Mouillage dans le lough Aline, qui débouche dans le sound de Mull. Grosses pluies, temps gris, ciel couvert. Pour le premier jour de l'été , on se fait copieusement rincer.

DSCN4142_Au_fond_du_loch_Aline__un_donjon.JPG

DSCN4145_Loch_Aline_A_cote_du_donjon__un_chateau.JPG

22 Juin. retour à Oban pour attendre nos amis qui arrivent mercredi de Londres.

jeudi 11 juin 2015

Enfin en Ecosse, Islay, Jura, et Oban

3 et 4 Juin, traversée d'Irlande du nord à l'Ecosse. arrivée à Islay

Un joli mouillage en Irlande du nord à Red Bay, entre Glenarm et Ballycastle; C'est notre premier mouillage depuis notre départ de France. Il est calme, solitaire, et paysage grandiose. Ici les falaises de Red Bay au coucher du soleil.Mouillage_de_Red_bay_2_Irlande_du_Nord.jpg

Départ très tôt de Red bay pour Islay en Ecosse (à 3h30 du matin) pour profiter des courants favorables. Ici les navigations, comme en Manche, se font avec les courants qui peuvent être très forts et lever la mer dangereusement si le vent est fort et contraire. Au passage du Mull of Kyntire , La mer d'Irlande et l'atlantique se rencontrent. La mer d'Irlande se vide par le haut et par le bas. Un bon livre des courants est indispensable. Cette navigation se passe sous un ciel gris, avec des ondées , une visibilité réduite, on devine à peine le Mull of Kyntire. On voit même un superbe double arc en ciel. Arrivée à Port Ellen sur Islay (on prononce Yla) vers midi. Deux pontons pour les visiteurs dans ce petit port.

lagavulin_vu_de_la_mer_Islay.jpg

Islay , c'est l'île des distilleries de whisky, neuf sur cette île, dans chaque baie une distillerie, et pas des moindres : Lagavulin, Laphroaig, Ardberg, Bowmore, Cao Ilha, Bunnahabhain, Gartbreck, Bruichladdich, Kilchoman. Cela donne un aperçu des noms écossais. Difficile de les visiter toutes, d'ailleurs il faut réserver à l'avance dans les plus connues, des connaisseurs viennent du monde entier. On peut y acheter des whiskys qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

Lagavulin. Distillerie_a_Islay.jpg

Ne nous demandez pas d'en ramener, il est beaucoup plus cher qu'en France, et lourdement taxé.

Deux jours très agités pour nous dans ce petit port, des vents de 30 à 40 nœuds pendant 24 heures, et la houle qui rentre dans le port. Les barbatages couinent, pleurent, on est collés à notre ponton et les bateaux gîtent et dansent dans le port, le vent hurle dans les drisses et les mâts.

Une ballade en bus pour découvrir l'île. le port d'Askaig situé surle sound of Islay, passage entre les deux îles Islay et Jura. un petit port ou arrivent les ferries. pas très recommandable pour un bateau de coisière bien qu'il soit indiqué dans notre guide de navigation. Port_d__Askaig_sur_Isaly_dans_le_sound_d_Islay.jpg

Il nous permet de voir ce sound que nous passerons en quittant Islay. Sound_entre_Isaly_et_Jura.jpg

7 Juin - Ile de Jura et le Lough Tarbert

Dans le sound de Islay on assiste à une opération de sauvrage, les coss-guards sont très présents. Sauvetage ou entraînement ?

Passage du sound of Isaly en fin de marée descendante, puis nous entrons dans le lough Tarbert, une des perles d'Ecosse, une immense mer intérieure protégée par un passage étroit entre les cailloux (narrows Cunham Morr). Avec les cartes électroniques et le GPS, le passage de ce genre de goulets est devenu facile, plus les alignements sur la terre. Mais on imagine encore les difficultés de la navigation avec des les cartes anciennes dans ce genre d'endroit. A l'intérieur, nous sommes tout seuls avec les oiseaux et les prairies, juste une ancienne lodge abandonnée, pas une route, c'est magnifique. et un vrai lac, parfait pour une nuit paisible. Il arrive ensuite trois autres bateaux français, mais il y a tant de place.

Lough_Tarbert_2.jpg

De Oban à Mull, Tobermory

Oban.

On tire des bords tout le long du sound de Mull, superbe.

Nous voici le 10 juin à Tobermory sur l'île de Mull. Enfin l'Ecosse des cartes postales avec le soleil en prime. On se croirait dans un mouillage antillais au ras des arbres. Et le premier déjeuner au soleil dans le cockpit, ça fait du bien.

Tobermory__l_Ecosse_des_cartes_postales.jpg

le_climat_dont_on_revait__1_jour__Tobermory_1.jpg

La suite au prochain numéro ou plutôt au prochain wifi correct.

lundi 01 juin 2015

En Irlande du Nord : Bangor et Belfast

Arrivée à Bangor en Irlande du Nord le 29 Mai. Bangor est une ville balnéaire, où il y a une très belle marina située dans la grande baie de Belfast, où nous restons 4 ou 5 jours. Eole se déchaîne, et des coups de vent allant jusqu'à la tempête sont annoncés pour les 1er et 2 juin. Heureusement elle est très bien protégée. Elle abrite une colonie de guillemots, petits oiseaux noir et blanc, avec des pieds palmés rouges, espèce protégée. Pour l'anecdote, "on" a volé plusieurs milliers d'œufs d'espèces rares d'oiseau sur l'île de Copeland, l'amende maximum par œuf volé s'élève à 5000 livres par œuf !!! Cela fait très chère l'omelette.

Le premier jour nous avons droit à un défilé de fanfares, très costumées, et avec des Drapeaux de villages, associations, écoles, mouvements politiques. Nous ne déchiffrons pas toute la substance de cette manifestation ni de ces grandes banderolles.

Defile_1.jpg

Defile_2.jpg

On profite de notre séjour pour aller visiter Belfast en train. On visite le centre ville , avec des rues piétonnières. On en profite pour acheter des vêtements chauds (la température est de 6 à 8 degrés la nuit, 12 à 14 le jour).

La visite de Belfast nous permet de voir West Belfast, un des quartiers où la longue guérilla entre Loyalistes et membres de l'IRA (catholiques) s'est déroulée. Des peintures murales à connotation politique couvre des murs entiers. Le mur de Belfast qui séparait les communautés est toujours présent, il y a même des portes qu'on ferme le soir. Il règne dans ces quartiers une atmosphère de logique sécuritaire, avec des murs et des grilles partout, ainsi que des panneaux "Neighbour Watching". En effet, ici la paix est récente (années 1990). Ce quartier montre un grand contraste avec le centre de Belfast, rues piétonnes, magasins, etc...

Quelques peintures murales, certaines récentes. Mural_1.jpg

Mural_3.jpg

Mural_4.jpg

Mural_2.jpg

Et le sinistre mur dominé par la tour ISIS. Peace_Wall_et_Disis_tower.jpg

Nous faisons aussi une grande journée de bus pour aller voir les paysages et la chaussée des géants, célèbre formation géologique tout au nord de l'Irlande.

La_chaussee_des_geants_3.jpg

La_chaussee_des_geants_4.jpg

La_chaussee_des_geants_5.jpg

Les ballades sont belles, mais il ne fait pas chaud. falaises_a_Carrick-a-Rede.jpg

A Carrick Fergus, en face de Bangor, devant le château, la statue du roi Wiliam qui a débarqué ici. Il a un air très guerrier. William_2.jpg

La côte est bordée de nombreux chateaux (défensifs). lors d'un effrondement, toute une aile du château de Dunluce est partie à la mer, avec la cuisine, les cuisiniers, et bien sûr le repas.

Chateau_de_Dunluce.jpg

les paysages d'Irlande du Nord ont été le lieu de tournage de scènes de Games of Thrones. L'allée de games of Thrones. Allee_de_Game_of_Thrones.jpg

dimanche 31 mai 2015

Remontée de la mer d'Irlande

Après deux jours d'arrêt à Milford Haven, nous partons pour Dublin, le lundi 25 Mai, pour une navigation de plus de 100 miles nautiques. On a bien calculé les courants de manière à profiter de deux marées montantes et d'une seule marée descendante, car les courants sont forts en mer d'Irlande. Évidemment on s'est plantés... Il faut toujours se référer aux heures de marée de Douvres, et nous n'avons pas pris cette table de marées avant de partir. Entre les heures UTC, UTC + 1 au Royaume Uni, et Utc + 2 en France, on a vite fait de se planter. Cette étape sera plutôt merdique avec des vents trés irréguliers, et une mer hachée inconfortable. Au coucher du soleil le Queen Mary 2 nous croise. à moins d'un mile nautique.

On est  content car ce bateau on l'a connu tout petit, lors d'une visite  en fabrication aux chantiers de Saint-Nazaire, on n'aime pas trop ces gros monstres qui sillonnent les mers.  D'habitude on les appelle des sapins de Noël, car ils ont la nuit des grandes guirlandes éclairées.

O_croise_le_queen_Mary2.jpg

Pendant la nuit, il fait trésor froid, le skipper rest presque congelé.

Skipper_presque_congele.jpg

Arrivée vers Dublin et la marina de Howth le lendemain vers 14 h. On croise de nombreux ferries et cargos qui rentrent ou sortent de Dublin, La bouée Kish est une des entrées de Dublin.

approchz_de_Dublin_KISH_BANK.jpg Arrivée à la marina de Howth,, un anglais très serviable nous aide à accoster. La marina est gérée par un club nautique très actif. Les membres font beaucoup de régates et d'entraînement, même le soir après leur travail. Nous repartons dès le lendemain pour profiter de deux jour de météo clémentes avant que celà se gâte à nouveau. Nous visiterons Dublin au retour d'Ecosse.

28 mai : de Howth â Ardglass. Une belle journée de voile, avec des nombreux grains qui nous obligent à faire des réglages très fréquents. Entrée de Ardglass très étroite, mais il y a plein de places libres. Accueil sympa par un papi local. Ardglass est une petite ville. Port de pêche, sans animation à part le golf. Mais avec cinq ou six bateaux de passage seulement l'ambiance est plus chaleureuse.

jeudi 28 mai 2015

Traversées vers le pays de galles et l'Irlande

Du 16 au 20 mai nous patientons à Douarnenez avant de se lancer dans la traversée de la Manche vers les Scillys et la mer d'Irlande. Douarnenez est une étape agréable, à condition d'avoir une palce à l'intérieur du port de Tréboul ou de port Rhu, port à écluse. Le ponton d'accueil à l'entrée de la rivière devient vite intenable par fort vent d'ouest et de nord ouest. une place dans le port de Tréboul nous est attribué.

Mieux vaut ne pas se tromper de ponton, il y a très peu d'eau dans la rivière.

BATEAU_Couche_a_Douarnenez.jpg

Et un autre bateau couché, mais celui-là est dans le musée de PortRhu où il y a une très belle collection de voiliers anciens et de bateaux de tous types.

Musee_de_Douarnenez.jpg

La ville ne manque pas de charme non plus, ici le siège de la revue "Chasse Marée". Chasse_maree_a_Douarnenez.jpg

Enfin le 21 Mai nous quittons Douarnenez pour les Scillys avec un vent de nord ouest 3 à 4, qui nous obligera à faire du prêt, dans une mer encore houleuse après un épisode très agité. On met assez longtemps en tirant de bords jusqu'à la sortie de Brest et pour passer Ouessant. On passe devant les tas de pois

les_tas_de_pois_-_traversee.jpg Puis devant Ouessant et ses nombreux phares, ici la Jument, avec des gros courants autour de Ouessant, on ne prend pas le Fromveur, ce n'est pas la bonne heure.

phare_de_la_Jument_a_Ouessant_Traversee.jpg

Une nuit au près , à des allures pas très rapides. Quand on arrive au niveau des Scillys, le temps est tout bouché avec une petite pluie, donc on ne s'arrête pas et on continue, avec comme destination Kilmore Quay sur le sud de la côte d'Angleterre. Ensuite de nombreux banc de brume, avec de nombreux pêcheurs , nécessitent une veille attentive, AIS et un coup de radar toutes les 2à minutes. On échange à la VHF avec un voilier qui va directement sur Oban , en Ecosse. Le vent vire au nord. On renonce à aller à Kilmore Quay où on arriverait de nuit, et on met le cap sur Milford haven . Arrivée à Milford haven vers 4 heures de l'après midi, l'écluse de la marina est fermée, attente sur un ponton à l'extérieur, puis passage de l'écluse, un peu sauvage, je pense que les photos sont éloquentes, le lâcher d'eau est très brutal...

eclusage_Pier_Head_a_Milford_Haven.jpg ecluse_pier_head_aMilford_haven.jpg

la marina n'est pas très grande, mais reçoit aussi des grands bateaux. On y reste deux jours pour se reposer et faire de l'intendance. Un grand supermarché juste à côté. une ville sans intérêt. La rivière est bordée de docks industriels où arrivent pétroliers et bateaux livrant du gaz. On croise des cargos dans le chenal.

On repart à l'heure où les deux écluses sont ouvertes et on peut sortir d'une traite. Beaucoup plus décontracté.

On_sort_de_l_ecluse_tout_est_ouvert.jpg Pour le fonctionnement , il faut savoir quelle ouvre les deux portes environ de PM-2 à PM, puis ensuite éclusage classique à la demande.

jeudi 14 mai 2015

De Arzal à Brest, début de croisière entre les gouttes, du 7 Mai au 15 Mai

Après avoir patienté quelques jours pour quitter notre port d'attache et attendu pour une météo clémente, nous quittons enfin Arzal le 7 Mai, à la première écluse du matin, déjà pleine cette veille de week-end. Le ciel est couvert et nuageux, un petit vent de sud-ouest nous accompagne, une navigation tranquille pour une reprise après l'hiver. Flores est tout content de retrouver son élément liquide. Première nuit à Port Haliguen sur le ponton visiteur. Dès l'arrivée, Olivier doit monter au mât pour revisser l'antenne VHF qui se barrait. Il monte avec un gris-gris et une pédale (matériel d'escalade). Ainsi Brigitte a juste à l'assurer sur une autre drisse. C'est assez physique (pour Olivier).

Le 8 mai, départ tôt de Port Haliguen pour Lorient. Passage de la Teignouse. Très peu de vent. Notre premier visiteur qui s'est invité tout seul : IMG_0204.JPG On croise de nombreux vieux gréements qui rejoignent le golfe du Morbihan pour la semaine du golfe.A l'approche de Lorient, on commence à voir des grands mono de course type 40 pieds, avec des voiles pleines de publicité. Le pôle course de Lorient semble très actif. Des pubs parfois pas du tout discrètes comme celle-là : IMG_0209.JPG On s'arrête une journée à Lorient. Olivier a ainsi le plaisir de changer les joints des WC. A chaque jour un bricolage... On en profite pour aller visiter la CITE DE LA VOILE (cité Tabarly) qui vient de rouvrir. C'est un modèle de pédagogie sur les bateaux à voile, avec un zoom sur les techniques de construction et de navigation. A recommander, à tous les âges... Une page d'histoire Il y a aussi plein de manifestations à Lorient pour les 70 ans de la libération da la poche de Lorient (10 mai 1945). Lorient est resté occupé bien longtemps après le débarquement des alliés, les allemands s'y étaient retranchés avec tout un armement, et la ville a été encerclée pendant de longs mois avant la reddition du 8 mai 1945. Une exposition retrace l'histoire de cette période dans l'immense blockhaus K4 qui abritait la base marine allemande.

Vu dans le port de Kernevel, un bateau insolite, coffre-fort gréé avec une voile de jonque. Lorient_kernevel_avril_2015_024.JPG Lorient_kernevel_avril_2015_023.JPG

Le 10 mai, départ de Lorient pour Lesconil. Lesconil est un ancien port de pêche , devenu port de plaisance, au pays bigouden. En cette saison c'est très tranquille, l'entrée du port est très étroite, mais à l'intérieur une dizaine de pontons nous attendent. Si on avait voulu entrer à l'ancienne, il fallait aligner le phare , en laissant légèrement à droite du phare le clocher de l'église (invisible de la mer)!!! Qui ne s'est pas arraché les cheveux en cherchant ces alignements impossibles ? Phare_de_lesconil_avril_2015_039.JPG

Et nous voici dans le pays bigouden :

Au_pays_Bigouden_lesconil_avril_2015_041.JPG

le 11 mai, départ à l'aurore pour passer le raz de Sein. Une journée de douze heures avec une houle de deux à trois mètres, mais avec peu de vent, sous un ciel plombé, gris. Arrivée à Camaret où nous trouvons une place dans le bassin intérieur. On s'arrête deux jours pour quelques problèmes techniques à régler, et laisser passer le coupe de vent annoncé pour le jeudi 14 mai. Olivier en profite pour installer une nouvelle VHF fixe, la précédente, VHF Raymarine nous ayant lâché trois jours avant notre départ. Donc on se bat avec les fils à faire passer dans des gaines, les soudures à réaliser, et autres plaisirs variés. On ne peut rester à Camaret car le pont de l'ascension se déroule le Grand Prix de l'Ecole Navale, et 50 J80 sont attendus dans le port de Camaret. On se réfugie au port du Moulin Blanc à Brest, une bonne base technique, mais loin de tout. Un coup de bus pour visiter Brest, mais Brest, un jour férié, et sous la pluie et le vent, c'est mortel d'ennui. Une brestoise nous dit : "Brest, les week-ends, c'est mortifère, tout le monde s'en va, la ville est déserte ...". Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là, et nous n'avons pas croisé Barbara rue de Siam. (CF.Jacques Prévert, 1946). Il n'y avait vraiment aucune Barbara dans la rue de Siam ce jour-là.

15 Mai Retour à Camaret ou l'on peut voir les 80 J80 du grand prix de l'école navale. 16 et 17 Mai et 18 et plus... Puis escale à Douarnenez. Ce port est le plus sympa du coin, dans un très beau site et très animé ce dimanche de weekend end à Treboul. On profite d'un très rare jour de soleil pour aérer le bateau et faire sécher tout. Une nouvelle dépression passe au dessus de nous demain et nous oblige à attendre une fois de plus au port. port_de_douarnenez.jpg Et voici l'île Tristan à l'entrée de Douarnenez avec sa très belle maison abandonnée; ile_tristan_entree_douarnenez.jpg

mardi 05 mai 2015

Avril 2015 à Arzal - Préparation du départ pour l'Ecosse

Nous passons le mois d'Avril sur le terre plein d'Arzal a faire les préparatifs du bateau. La liste est longue de réparations à faire , aprés ces sept années de voyage qui nous ont mené de la Belgique a la Grèce. Puis le retour en Bretagne en passant par les Canaries et les Açores.

On remet Flores a l'eau le 28 Avril et on récupère ses voiles, un beau génois tout neuf. Aussitôt le temps se gâte et c'est une succession d'avis de grands frais qui nous coincent a Arzal jusqu'au 7 mai.

vendredi 06 juin 2014

29 Mai au 4 Juin 2014 : Vila do Porto à Santa Maria, aux Açores

Arrivée aux Açores dans la petite île de Santa Maria. On commence par une fête pour le Saint-Esprit. Aux Açores les fêtes religieuses sont nombreuses.

Lire la suite...

13 Mai au 24 Mai - navigation dans les Canaries

De Las palmas de Grande Canarie à la palma, en passant par ténérife et La Gomera, tout contre le vent.

Lire la suite...

Mise en route à Las Palmas . Du 26 avril 2014 au 13 Mai

On retrouve flores à Las Palmas, enfin avril 2014. Après l'entretien et le carénage annuel, et quelques randonnées dans l'île, on attendra une météo favorable au départ vers l'est.

Lire la suite...

lundi 07 avril 2014

Flores le retour

Flores, centurion 40S, après 12 ans de voyage, entame son retour vers la Bretagne au printemps 2014, des Canaries à la Bretagne, en passant par les Açores.

Lire la suite...