De Arzal à Brest, début de croisière entre les gouttes, du 7 Mai au 15 Mai

Après avoir patienté quelques jours pour quitter notre port d'attache et attendu pour une météo clémente, nous quittons enfin Arzal le 7 Mai, à la première écluse du matin, déjà pleine cette veille de week-end. Le ciel est couvert et nuageux, un petit vent de sud-ouest nous accompagne, une navigation tranquille pour une reprise après l'hiver. Flores est tout content de retrouver son élément liquide. Première nuit à Port Haliguen sur le ponton visiteur. Dès l'arrivée, Olivier doit monter au mât pour revisser l'antenne VHF qui se barrait. Il monte avec un gris-gris et une pédale (matériel d'escalade). Ainsi Brigitte a juste à l'assurer sur une autre drisse. C'est assez physique (pour Olivier).

Le 8 mai, départ tôt de Port Haliguen pour Lorient. Passage de la Teignouse. Très peu de vent. Notre premier visiteur qui s'est invité tout seul : IMG_0204.JPG On croise de nombreux vieux gréements qui rejoignent le golfe du Morbihan pour la semaine du golfe.A l'approche de Lorient, on commence à voir des grands mono de course type 40 pieds, avec des voiles pleines de publicité. Le pôle course de Lorient semble très actif. Des pubs parfois pas du tout discrètes comme celle-là : IMG_0209.JPG On s'arrête une journée à Lorient. Olivier a ainsi le plaisir de changer les joints des WC. A chaque jour un bricolage... On en profite pour aller visiter la CITE DE LA VOILE (cité Tabarly) qui vient de rouvrir. C'est un modèle de pédagogie sur les bateaux à voile, avec un zoom sur les techniques de construction et de navigation. A recommander, à tous les âges... Une page d'histoire Il y a aussi plein de manifestations à Lorient pour les 70 ans de la libération da la poche de Lorient (10 mai 1945). Lorient est resté occupé bien longtemps après le débarquement des alliés, les allemands s'y étaient retranchés avec tout un armement, et la ville a été encerclée pendant de longs mois avant la reddition du 8 mai 1945. Une exposition retrace l'histoire de cette période dans l'immense blockhaus K4 qui abritait la base marine allemande.

Vu dans le port de Kernevel, un bateau insolite, coffre-fort gréé avec une voile de jonque. Lorient_kernevel_avril_2015_024.JPG Lorient_kernevel_avril_2015_023.JPG

Le 10 mai, départ de Lorient pour Lesconil. Lesconil est un ancien port de pêche , devenu port de plaisance, au pays bigouden. En cette saison c'est très tranquille, l'entrée du port est très étroite, mais à l'intérieur une dizaine de pontons nous attendent. Si on avait voulu entrer à l'ancienne, il fallait aligner le phare , en laissant légèrement à droite du phare le clocher de l'église (invisible de la mer)!!! Qui ne s'est pas arraché les cheveux en cherchant ces alignements impossibles ? Phare_de_lesconil_avril_2015_039.JPG

Et nous voici dans le pays bigouden :

Au_pays_Bigouden_lesconil_avril_2015_041.JPG

le 11 mai, départ à l'aurore pour passer le raz de Sein. Une journée de douze heures avec une houle de deux à trois mètres, mais avec peu de vent, sous un ciel plombé, gris. Arrivée à Camaret où nous trouvons une place dans le bassin intérieur. On s'arrête deux jours pour quelques problèmes techniques à régler, et laisser passer le coupe de vent annoncé pour le jeudi 14 mai. Olivier en profite pour installer une nouvelle VHF fixe, la précédente, VHF Raymarine nous ayant lâché trois jours avant notre départ. Donc on se bat avec les fils à faire passer dans des gaines, les soudures à réaliser, et autres plaisirs variés. On ne peut rester à Camaret car le pont de l'ascension se déroule le Grand Prix de l'Ecole Navale, et 50 J80 sont attendus dans le port de Camaret. On se réfugie au port du Moulin Blanc à Brest, une bonne base technique, mais loin de tout. Un coup de bus pour visiter Brest, mais Brest, un jour férié, et sous la pluie et le vent, c'est mortel d'ennui. Une brestoise nous dit : "Brest, les week-ends, c'est mortifère, tout le monde s'en va, la ville est déserte ...". Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là, et nous n'avons pas croisé Barbara rue de Siam. (CF.Jacques Prévert, 1946). Il n'y avait vraiment aucune Barbara dans la rue de Siam ce jour-là.

15 Mai Retour à Camaret ou l'on peut voir les 80 J80 du grand prix de l'école navale. 16 et 17 Mai et 18 et plus... Puis escale à Douarnenez. Ce port est le plus sympa du coin, dans un très beau site et très animé ce dimanche de weekend end à Treboul. On profite d'un très rare jour de soleil pour aérer le bateau et faire sécher tout. Une nouvelle dépression passe au dessus de nous demain et nous oblige à attendre une fois de plus au port. port_de_douarnenez.jpg Et voici l'île Tristan à l'entrée de Douarnenez avec sa très belle maison abandonnée; ile_tristan_entree_douarnenez.jpg