13 Mai au 24 Mai - navigation dans les Canaries

De Las palmas de Grande Canarie à la palma, en passant par ténérife et La Gomera, tout contre le vent.

Plusieurs étapes nous amènent jusqu'à La Palma, l'île la plus à l'ouest des Canaries, où nous attendrons une bonne météo pour effectuer la traversée de 600 miles vers les Açores et la petite île de Santa Maria. La navigation entre les îles des Canaries est parfois très mouvementée, ces îles très montagneuses créent des couloirs d'accélération du vent très violents, on peut passer de 5 noeuds de vent à 30 noeuds en 10 minutes, donc il faut surveiller. l'état de la mer et être prêts à diminuer la toile rapidement. En langage voile on dit "prendre des ris". Nous enchaînons des haltes à : Radazul sur Tenerife, port privé dans un environnement de grands immeubles en beton. Las Galletas sur Tenerife, trés touristique. San Sebastion à la Gomera Tazacorte à La Palma, à la fois port de pêche et port de plaisance. La pêche au thon y bat son plein, et on peut assister tous les soirs au débarquement des thons, hissés par une grue, et entourés de nombreux curieux.

A la Gomera, et à la Palma, on peut faire de trés belles randonnées. La Palma possède un volcan qui occupe presque toute l'île avec une caldeira immense. Les curiosités géologiques sont nombreuses. Un dragonnier déformé par le vent à La Palma DSCN3121-1.jpg

Des fleurs étranges poussent en altitude sur les bords de la caldeira DSCN3144-1.jpg

En haut de la caldeira, on domine les nuages. DSCN3165-1.jpg Et l'air y est si pur, que de nombreux centres d'observation astronomique sont installés; DSCN3147-1.jpg Quand à la marina de Tazacorte, elle est protégée par des étranges digues en béton, et une vigie en béton fait le gué, délire d'architecte. DSCN3172-1.jpg